Sébastien Ricci : la rénovation technologique dans le domaine de l’industrie

sébasten ricci

La technologie est désormais entrée de plain-pied dans le domaine de l’industrie. Avec elle, c’est aussi une évolution de la façon d’envisager le secteur et de penser chaque étape et process qui apparaît. Cette idée est largement partagée par Sébastien Ricci. Le directeur général de Techteam participe à l’accompagnement des entreprises vers la révolution technologique dans le domaine de l’industrie.

À l’image du travail entrepris par Sébastien Ricci, l’objectif de cette rénovation technologique dans le domaine de l’industrie est avant tout de transformer les méthodes pour obtenir une plus grande performance de l’outil professionnel. Cela touche tous les secteurs de l’industrie, avec la même évidence. Une façon aussi d’envisager dès à présent ce que l’on appelle la quatrième révolution industrielle. Les enjeux sont importants, touchant à la fois les salariés et les futurs employés, mais aussi les machines. Une refonte de tout un système, de façon importante et rapide, nécessitant à la fois de s’y préparer et d’anticiper chaque étape.

Une technologie qui se met progressivement en place

Comme le confirme Sébastien Ricci, la rénovation technologique dans le domaine de l’industrie ne peut dissocier les éléments incontournables à sa réussite. Informatique, machines et surtout humains se retrouvent dans cette nouvelle organisation. La robotique, loin d’être à voir comme un risque, doit à l’inverse être envisagée comme une nouvelle évolution du travail où l’homme en devient un élément clé de la mise en œuvre, mais également du fonctionnement.

Pour cela, la formation des salariés est indispensable pour obtenir la réussite de cette transition. La nature même de la révolution en cours tient dans l’amélioration des principes de fabrication et de la relation clients. Ce dernier point occupe une place tout aussi essentielle à l’heure où la dimension technologique finit par effacer cette donnée. L’évolution organisationnelle doit en être l’un des éléments majeurs. Le défi est à relever au travers de nouveaux apprentissages, complétés par le développement de la formation permanente. Ce choix assure également aux entreprises d’attirer de nouveaux talents.

Le fonctionnement collaboratif mis à l’honneur

L’idée d’un fonctionnement collaboratif fait également son chemin, en même temps que le développement de la nouvelle industrie. Allier l’homme à ce changement est incontournable. En effet, si cette révolution en cours amène de nombreux changements dans la façon d’aborder le monde de l’industrie, elle se traduit par une modification du poste de travail. L’opérateur y trouve pleinement sa place, tout en étant amené à intervenir sur des fonctions à plus forte valeur ajoutée.

La flexibilité et la polyvalence deviennent ainsi des éléments clés de cette autre façon de concevoir l’outil de production. Cette vision remet l’humain à sa juste place, alors qu’il lui a été souvent promis la fin de son emploi dans le monde de l’industrie. Cette avancée vers les entreprises nouvelles apparaît de plus en plus clairement. La fonction collaborative s’affiche comme une technologie phare dès 2020. Autant dire qu’il est important de s’y mettre dès à présent pour prendre le train de l’innovation. Autant de raisons de dépasser les codes et de se lancer dans ces nouveaux défis qui contribue à créer l’industrie de demain.

Sébastien Ricci

×