La plongée

La plongée est une activité attractive à plus d’un titre. Elle permet d’entretenir la forme et offre en même temps l’opportunité de partir à la découverte de la beauté et de la diversité de la flore et de la faune sous-marines. Si elle constitue avant tout un loisir, sa pratique requiert néanmoins un minimum de condition physique et de connaissances techniques pour prévenir les risques d’accidents. En fonction des pays, il existe différents référentiels et techniques de plongée mais le seul et unique objectif reste le plaisir de l’exploration.

La plongée, un sport complet et ouvert à tout le monde

Sollicitant le physique et le mental, la plongée est un sport complet. Il est indispensable pour un plongeur de savoir gérer ses efforts pour éviter de se retrouver en difficulté. Cela est d’une importance vitale, en particulier dans un environnement dépourvu d’accès direct à la surface.

Cette discipline demande aussi des bases techniques. Même si la plongée de loisir ne va pas en général au-delà d’une profondeur de 40 mètres, il est nécessaire de suivre une formation avant de plonger pour ne pas être victime d’accident de décompression.

La plongée, une réglementation très stricte en France

En France, la réglementation de la plongée est réputée stricte et la formation rigoureuse. Le principal objectif est la pratique en toute sécurité pour un maximum de plaisir. La formation comprend plusieurs niveaux allant de 1 à 4, accessible à partir de 12 ans.

Les cours permettent aux plongeurs d’apprendre la manipulation des matériels de plongée et les règles de sécurité. Il leur est également enseigné les techniques de ventilation en plongée, d’immersion et de remontée en surface, de flottabilité et de déplacement, de communication sous l’eau, etc.

Le PADI, le référentiel le plus répandu dans le monde

Organisation fondée en 1966, le PADI ou Professional Association of Diving Instructors désigne aujourd’hui le référentiel américain en plongée. Contrairement à la plongée à la française, le PADI privilégie la plongée de loisir qui ne demande pas une décompression obligatoire.

La grande majorité des centres de plongée dans le monde ont opté pour le PADI. Basées sur des exercices standards, les formations sont plus simples et plus courtes. Les apprentis, des plongeurs vacanciers en quête d’émotion et de sensation, n’apprennent pas la décompression obligatoire.

 

Le RIFAP, une formation sur le secourisme en mer

La FFESSM ou fédération française d’études et de sports sous-marins propose également une formation en secourisme et sauvetage en mer. Le RIFAP ou Réactions et intervention face à un accident de plongée a été spécialement conçu pour la plongée sous-marine.

Cette formation est ouverte aux personnes âgées de 16 ans et détenant au moins le Niveau 1 FFESSM. Celle-ci est composée de 7 modules de secourisme, de sauvetage, d’organisation dans l’eau et d’enseignement des techniques d’alerte.

 

×